CHASSEPOT

Jean-Jules Chasse-Pot (pseudonyme de Paul Rancillac) est un sculpteur français né en 1933 à Paris et mort le 13 juillet à Paris.

Il fit le choix de prendre Jean-Jules Chasse-pot comme pseudonyme car il ne pouvait s’appeler Rancillac, son frère Bernard Rancillac, un peintre très connu, utilisait déjà ce nom.
« Chassepot » est le nom d’une arme et plus précisément d’un fusil. Jean-Jules était aussi un pseudonyme, son vrai prénom étant Paul.
Il fit des études classiques et artistiques, notamment des études de céramiste, à l’école des Métiers d’art, école qui se trouvait à l’époque dans un hôtel particulier du Marais, qui est devenu le musée Picasso. Après ses études, il fit son service militaire (28 mois), et lorsqu’il revint, il fit un stage chez un ébéniste. Ensuite sa femme et lui devinrent antiquaires et ils réparaient des meubles. C’est à partir de 1968 qu’il a décidé de se consacrer à l’art de la sculpture. Sa femme l’aidait de temps en temps, contrairement à son frère, Bernard, chacun travaillant de son côté.

Le matériau qu’il utilisait le plus souvent était le papier mâché parce que c’est un matériau peu coûteux, au même titre que le bois qu’il utilisait auparavant pour certaines de ses sculptures.

Il créa ainsi une société de personnages affublés des attributs du petit-bourgeois, clercs de notaires, soldats caricaturaux, énigmatiques. Il a fait quelques portraits, rendant hommage par la même occasion à Daniel Cohn-Bendit, en 1969-1970.

Il puisait ses inspirations dans divers éléments : tels que les anciens jouets (soldat de plomb etc.), les vieilles photos de ses ancêtres, trouvées dans le grenier de la maison familiale en Haute-Loire, etc. Son atelier se trouvait à Clamart.

« Je voudrais- j’ose le mot – qu’elles soient « bêtes » mes sculptures, et c’est, sans doute, pour cela que, depuis quinze ans, je ne fais que des figures, toujours les mêmes car, de même que mon chien n’est attiré que par les autres chiens, je ne suis, moi, « tenté » que par la tête et l’allure de mes semblables. » Jean-Jules Chasse-Pot

"Deux Roux" papier mâché 1996-2003

« Deux Roux »
papier mâché
1996-2003

"Salutations" papier mâché

« Salutations »
papier mâché

"Fier comme artaban"

« Fier comme artaban »

"Elu et suppléant" papier mâché

« Elu et suppléant »
papier mâché

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s